Midi en France   
MIDI en FRANCE
  Si vous nous avez trouvé suite au passage d'une de nos ralisations dans l'émission MIDI en France, suivez ce lien pour plus de détails.

Témoignages

notepadVerbatim ! Ce qu'ils en pensent...

Depuis 2004, nous avons réalisés plusieurs centaines de cadres. Cette section vous donne les avis de quelques un de nos clients à propos du cadre titane que nous leur avons réalisé. Si vous aussi vous possédez un de nos cadres titane et si vous voulez nous faire part de vos impressions, n'hésitez pas à nous envoyer un mail à ce sujet avec une photo votre vélo.

Alain, 50 ans, cadre R18.57, témoignage après 1 an d'utilisation.

Le Grade9 d'AlainAlain, 50 ans, 1m78 pour 75 kg, plutôt un profil de rouleur mais amoureux de la montagne, donc une sortie hebdo 80/120 km en basse saison dans la plaine Toulousaine ou les coteaux Gersois et dans les cols des Pyrénées tous les week-end dès les skis remisés et les routes dégagées. J'ai débuté le vélo assez récemment (il y a 8 ans) après des années de sports plus traumatisants tels que le rugby, le judo et le squash qui ont mis à mal mes disques vertébraux.

L'idée de me faire fabriquer un titane a fait son chemin petit à petit, en effet j'aime les belles mécaniques et je trouve qu'un cadre titane est une belle pièce proche de "l'artisanat d'art". De plus j'aime la performance mais j'apprécie le confort (voir remarque sur mes vertèbres ci-dessus) et la réputation de ce matériau n'est plus à faire. Enfin j'ai toujours aimé "ne pas avoir la même machine que tout le monde" et par conséquent j'étais tenté par l'idée d'une machine réalisée spécifiquement pour moi.

Après les prises de contact d'usage (par mail essentiellement) une fois décidé, on a commencé les échanges sur la posture. J'appréhendais un peu de réaliser cette phase à distance car on n'est jamais totalement sur de bien faire les mesures, et se faire fabriquer un velo "à ses cotes" sur une base fausse friserai le ridicule. En fait, combiner la prise de mesure avec l'envoi de photos homme seul/homme sur machine pour contrôle s'est avéré fiable puisque le résultat proposé était assez proche de ma position usuelle, issue d'une précédente étude réalisée chez un vélociste agréé. J'ai même modifié mes réglages et testé la proposition avant de la valider, ce qui réduit considérablement le risque de se tromper.

Le Grade9 d'AlainDonc me voici sur mon Grade9. Première sensation: la facilité. Je me suis senti à l'aise de suite, bien posé. Le passage d'un triple Ultegra sur ma machine précédente à un compact Red en plateaux ovales Rotor n'a pas posé de problème. La vraie surprise concerne la capacité du cadre à renvoyer les sensations inhérentes aux roues. Sur mes machines précédentes je dirais que 80% du ressenti étaient procurés par le cadre et l'influence des roues était assez modérée. Là de façon flagrante un changement de roues donne l'impression de changer de vélo. Avec des jantes hautes en carbone on a l'impression que le vélo gagne en rigidité et est "tendu" entre les roues, renvoyant un sentiment d'efficacité très sensible. Avec des roues aluminium basses le sentiment qui domine est la douceur. Je dois dire que j'ai suivi la proposition de l'Atelier Titane et j'ai opté par une paire de roues maison (modèle Mira) qui sont une vraie bonne surprise, elles mettent en exergue parfaitement la notion d'accord entre un cadre et des roues. Elles donnent l’impression de gommer les aspérités du revêtement et le confort légendaire du titane est parfaitement illustré. Dans les descentes de col le R n’est pas hyper vif, il vaut mieux enrouler avec fluidité, la correction de trajectoire en catastrophe en cours de virage n’est pas son truc mais on se sent en sécurité dès lors qu’on ne le brusque pas. Au train c’est un régal, il répond parfaitement tout en assurant ce fond de douceur qui fait qu’on n’a pas le sentiment de buter sur le cadre, même après plusieurs heures de selle, quand la puissance et la fluidité du pédalage baissent un peu.

En conclusion je suis un propriétaire heureux, j’ai toujours autant de plaisir à regarder ma machine qu’à l’enfourcher !


Raphaël, 30 ans, cadre R16.55, témoignage après 4 ans d'utilisation.

Le Grade9 de RaphaëlAncien coursier depuis 15 ans, reconverti en cyclosportif de par mon métier qui m'emmène loin de France (actuellement en Corée du Sud), ma vision du vélo a évolué, et mon destrier aussi par la même occasion. D'un vélo tout carbone ultra rigide, je suis arrivé à un vélo titane pour plusieurs raisons: noblesse et beauté brute du matériau, indémodable et "increvable", confort. J'avais aussi fait faire un cadre pour mon père il y a quelques années, il en est toujours très content.

Dès les premiers contacts, l'équipe de Grade9 a été vraiment disponible (par mail et par téléphone), abordable et ouverte à la discussion. Vous n'allez pas les voir pour être un simple client, mais pour vous construire un vélo qui correspond à vos attentes et à votre pratique.
Le plaisir aussi d'avoir un produit de grande qualité entièrement fait par des artisans locaux est aussi un vrai plus.

Le résultat de toute ces discussions est un vélo vraiment parfait pour mes sorties aujourd'hui. Je fais régulièrement plus de 150 km, et le titane, associé aux accessoires adéquates, procure vraiment un confort appréciable pour les longues heures de selles. Et lorsque le besoin se fait sentir d'attaquer pour chauffer les copains, la réactivité est toujours présente, aidé d'une belle paire de roues carbone.
Je recommanderais l'option douille conique pour plus de rigidité dans la direction, surtout lors des descentes que l'on veut attaquer.
Le titane ne pénalise pas le vélo non plus au niveau du poids, le mien faisant 7,1 kg monté comme sur la photo.

D'un point de vue esthétique, le mariage du titane classique et des composants modernes en carbone est aussi très réussi. Le vélo attire régulière l'oeil des comparses cyclistes qui admirent notamment la qualité de finition.

Je remercie l'équipe de Grade9 pour tout le support apporté pour l'achat de ce kit cadre.

Vélo: Grade9 titanium option Di2 avec kit fourche Look HSC5 SL "nuit", Shimano Dura-Ace 9000 Di2, kit accessoires Deda Superleggera, roues Enve 4.5 carbone (montage personnalisé), pneus Continental GP4000 S2 25c


Pascal, 60 ans, cadre sur mesure, témoignage après 1 an d'utilisation.

Le Grade9 de PascalAprès plusieurs années à vtt sur divers vélos dont un titane rigide des années 90, la soixantaine approchante et des soucis de lombaires je décide de me consacrer plus à la route. Après un cadre alu puis carbone, j’ai envie de me faire plaisir et me mets à la recherche d’un cadre titane. J’ai toujours été attiré par ce matériau que j’ai souvent usiné pendant ma carrière dans l’aéronautique.

Je me mets à visiter les sites spécialisés et je contact M. Teani de chez Grade9. Après quelques échanges par mails et téléphone on se met d’accord pour du sur mesure.

L’étude posturale détermine ma position après une première proposition sur plan je fais changer la longueur du tube supérieur et légèrement le sloping. La hauteur de douille et le diamètre du tube de selle sont arrêtés.

Deux mois plus tard je reçois mon cadre. Un montage perso pour arriver à 6kg900. Position impeccable aux cotes définies bien équilibré et confortable une conduite sure et feutrée. Moins nerveux que mon carbone mais tellement plus efficace et tolérant quand je suis dans le dur, je dirai que c’est un vélo « facile » et j’aime son coté classe et sobre.


Serge, cadre R17.56, témoignage après 2 ans d'utilisation.

Le Grade9 de SergeHeureux possesseur de ce vélo depuis novembre 2014, je suis entièrement satisfait de la manière dont s'est passée le relationnel avec l'atelier titane et Bjorn TEANI avec lequel j'ai échangé de nombreux mails pour finaliser les côtes de mon vélo. La commande et l'envoi se sont fait sans aucune difficulté et dans les délais prévus.

J'ai aujourd'hui plus de 10 000 bornes à mon compteur avec ce vélo (j'en possède 4 !!!!). Je l'utilise pour toutes mes sorties foncières, soit des sorties de 5 heures minimum. Je ressens que du bien être quand je le chevauche autant par sa capacité à filtrer les aspérités de la route et son confort, que par la sensation de confiance qu'il inspire, notamment dans les descentes rapides et techniques.

Mon vélo a évolué depuis, je lui ai "acheté" des belles roues (voir photos) et un groupe SRAM RED 10 vitesses, car il est plus léger que le 11. Monté comme cela, le vélo est transformé, j'ai gagné en relance et en vitesse moyenne lors de mes sorties et comme on dit à MARSEILLE : "je me régale !!!"

Merci à Bjorn TEANI pour son professionnalisme, je conseille vivement à tous ceux qui veulent rouler sur un tel vélo de faire un tour sur le site Grade9 !!!!


Jean-Paul, 66ans, cadre R14.53, témoignage après 3 ans d'utilisation.

Le Grade9 de Jean-PaulLicencié FFCTpratique cyclosportive sans chrono. 10000 à 11000km par an

1 - Pourquoi ai-je choisi un cadre Titane ?
- j'en avais assez de subir le marketing des grandes marques. Exemple: renouvellement continu des modèles et élargissement permanent des gammes, ce qui décote fortement la valeur des vélos et la complexité de faire le bon choix sans pouvoir tester les vélos dans la majorité des cas.
- l'esthétique des cadres carbone monocoque nouvelle génération ne me plaît pas.
- j'aime la sobrieté du Titane.
- je souhaitai un surplus de confort

2 - Pourquoi ai-je choisi L'Atelier Titane ?
- le cadre RD09 en géométrie standard permettant le choix de la hauteur de douille pour le même tarif a été déterminant dans mon choix.
- le rapport géométrie/qualité/relations clientèle-conseils/tarif contenu m'a convaincu.

3 - Budget alloué et choix de l'équipement : afin de limiter le budget montage du Titane avec des équipements démontés d'un autre cadre et achat des équipements manquants en occasion récente et certifiés en bon état de sécurité.
- lorsque j'ai repris le cyclisme sur route(à 47 ans,66 ans en 2016), j'ai tout de suite investi dans une étude posturale de qualité effectuée dans l'un des magasins d'un ancien coureur professionnel de grand renom et dirigeant depuis plusieurs années une grande équipe française.
C'est la « clef »de la notion de confort. J'ai eu des cadres réputés très inconfortables et je n'ai jamais eu de problème de dos, malgré des lombaires fragiles.
- effectuant l'entretien et le montage de l'intégralité des composants,cela réduit fortement le coût.

Budget final inférieur à un « carbone »moyenne gamme cyclosportif.

4 - Mes impressions et avis :

Mes impressions quant au comportement du Titane et différence de comportement avec mon Carbone haut de gamme typé cyclosportif de marque française, pionnière dans le carbone.

Notion de confort: pour moi,le confort sur un vélo c'est d'abord une bonne position obtenue par des réglages précis des périphériques adaptés et des cales ajustées d'une manière pointilleuse, ainsi qu'un fond de cuissard de qualité.

- mon analyse après 18000 kms sur le Titane (j'utilise mes 2 vélos et je les compare car je souhaitais plus de confort)

Le Titane est confortable, mon carbone aussi, mais je considère que le Titane est « onctueux », c'est à dire que les imperfections de la route sont amorties,f iltrées et « dispersées » dans l'ensemble du cadre, ce qui, au final, apporte plus de confort. Mon carbone, typé cyclosportif est certes confortable, mais il demeure « coursier »,un peu plus exigeant en manque de forme. Il amortie et filtre les imperfections de la route d'une manière localisée c'est à dire soit de l'avant, soit de l'arriére en fonction des dégradations de la route (nids de poule,tôle ondulée) mais pas significatif au niveau du triangle formé par les barres horizontale, diagonale et tube de selle (constaté sur d'autres cadres carbone de qualité), d'où le confort supplémentaire que je ressens nettement sur le Titane.
Avec le Titane, le confort est constant lorsque je roule en groupe sur route dégradée,je constate nettement chez les autres cyclos un changement d'attitude dans la gestuelle du pédalage, alors que je reste identique dans mon effort,je prends un léger avantage grâce au Titane.

Mon plus grand plaisir, c'est lorsque je roule seul sur mon Titane, je ne sais pas trop pourquoi,mais c'est un fait !

5 - Performance

Même si ce n'est pas un critère pour moi, abordons le sujet : Que ce soit avec mon Carbone ou mon Titane, je ne suis ni plus ni moins performant avec l'un ou l'autre. Lorsque je roule en groupe, les plus forts restent les plus forts, les plus faibles restent les plus faibles. J'ai toujours considéré que le cyclisme c'est d'abord un minimum d'hygiéne de vie et d'entraînement adapté à son niveau de pratique. Ce qui est sûr, c'est que je prends plus de plaisir avec mon Titane!Il gomme mon âge !

J'ose une comparaison automobile :
- mon Carbone c'est la Ferrari : rapide, intrépide mais inconfortable, on ne profite pas du paysage.
- mon Titane c'est la Jaguar : aussi rapide, disciplinée et confortable, c'est le grand tourisme.

Conclusion :
Merci et félicitations à toute l'équipe de L'Atelier Titane.
Je vous fais » Chevaliers du Titane » !

 

Laurent, 46 ans, cadre sur mesure avec EP complète, témoignage après 2 ans d'utilisation.

Le Grade9 de LaurentJe me suis mis sur le tard au vélo de route (à 39 ans mais 20 ans de vtt avec tout type de cadre et de géométrie du xc tout dur au allmountain tout mou, acier, alu, carbone pour revenir à l'acier).

Je me suis mis à la route depuis que je vis dans les Pyrénées et tous ces cols qui me tendait les jambes. 6000 km par an et plutôt vallonnés.

J'ai commencé par un velo taiwano-americain confort d'occasion pour voir: cela ma plu du coup je suis passé sur un vélo germanique spécialisé dans la vente direct par internet : Bon vélo mais moche comme un pou (un peu comme un planche de bord d'une golf des années 80, c'est austère, très austère).

Le titane ma toujours fait rêver pour son côté esthétique (je me rappelle d'un vtt rockrider en 95, ou des merlins là aussi pour le vtt), la couleur, ces tubes fins (comme l'acier d'ailleurs, le côté noble en plus), aussi parce que un alu comme c'est moins costaud on est obligé d'avoir des tubes maousses, et le carbone c'est peu être high tech mais ça fait plastique. Puis je suis tombé sur un article de l'Acheteur Cycliste (son redac chef en dehors du vélo à des opinions certainement discutables mais sur le vélo et ses périphériques : il a tout bon). Dans l'article il vantait les cadres en titane et plus particulièrement un tiane (GRADE9 aujourd'hui) presque sur mesure.

Après pas mal d’hésitations (est ce raisonnable vu mon niveau, sur mesure ou pas...), j'ai craqué et j'ai pris la totale à savoir le sur mesure, la tige de selle et son collier (tout les conducteurs de Porsches ne sont pas des pilotes émérites, et la bonne taille c'est quoi ?, puis le choix d'avoir un comportement comme on le veut).

Deux mois après la commande et 3 versions proposées (la première avait le tube de direction trop long à cause d'une mauvaise prise de cotes de mon entrejambe, la deuxième j'ai choisi des bases plus courtes et donc la 3° était la bonne), je reçoit le carton et j'installe les périphériques récupérés de mon velo teuton dont j'avais revendu le cadre.

Rien de trop compliqué si vos êtes bricoleur mais quelques jurons lors du montage de la fourche look (le nouveau design est très réussi) à cause d'une vis chc un peu courte donc à remplacer si vous n'avez pas la dextérité de Gerard Majax.

Après c'est l'essai: déjà la hauteur de la selle, il a fallu une étude posturale pour ce cadre pour m’apercevoir que je l'avais toujours trop basse, puis on pédale et là de suite après 100 mètres on s’aperçoit du confort remarquable (la route devant chez moi est bien défoncée), c'est confortable mais cela semble tout mou ou plutôt peu nerveux, on continu et après 10 bornes d'échauffement j'arrive à ma côté étalon, 4 km à 8,5% sans répit (grimpée avec toutes sortes de vtt et les dernières fois avec mon vélo allemand très bien noté dans la presse spécialisée). Le coté peu nerveux persiste mais je monte au train sans forcer et une fois là haut je regarde mon compteur que j'avais activé au pied de la côte et là grosse surprise c'est nettement plus vite (et moins fatiguant) qu'avec tout mes autres vélos.

Alors c'est vrai que ce comportement est au départ déconcertant mais c'est toujours moins fatiguant et souvent plus vite que mon carbone. C'est l'image que je me fait d'une voiture GT et peut être qu'une Jaguard va moins vite qu'une Porsche mais c'est le confort, la classe et enfin de compte l’efficacité qui prédomine.

Reste mon côté punk lorsque je prends (rarement) le départ d'une cyclo. 1% de cadre en titane et c'est moi qui est dessus (et mes bollocks après 150 km sont en parfait état).

Quelques défauts quand même:
Pas de fixation frein à disque posmount sur l'ar. (NdlR : option possible sur demande)
Prise de cotes pas assez explicites avec le kit fourni mais rien de bien méchant par rapport au plaisir quand je roule sur mon spad.
A recommander.

 

Henri, 74 ans, cadre R17.54. Témoignage après 1 an d'utilisation.

Le Grade9 de HenriJe fais 5000Km l’an environ.

Au fil du temps je suis passé d’une randonneuse en tube Colombus équipée sacoche de guidon et porte-bagages AV et AR Poids 13 kg, que je possède toujours.

Puis vélo de route en Carbone depuis 5 ans.

Après cette expérience j’ai souhaité davantage de confort, je me suis renseigné auprès d’amis qui roulaient avec des cadres Titane. J’ai choisi d’acheter français, par l’intermédiaire de mon vélociste qui s’est chargé de faire mon étude posturale en relation avec M. Teani. Après quelques plans et mises au points divers par mails, l’étude était clôturée fin novembre 2014 et le cadre livré fin mars 2015 comme convenu. Fourche LOOK carbone, jeu de direction FSA Orbit carbon, collier et tige de selle Grade 9 Titane. Dès le départ il était convenu que mon vélo serait monté chez mon vélociste local et cela sans problème entre nous. Mon vélo pèse 7,8Kg env. tel que vous le voyez sur la photos.

Mon vélo me donne toute satisfaction, c’est le mien il est unique et je n’en changerai pour rien. Mon vélociste, très compétent, est Thierry Vallon à Quiberon.

 

Loïc, 52 ans, cadre R16.54 avec etude posturale simplifiée. Témoignage après 1 an d'utilisation.

Le Grade9 de LoïcUne première rencontre (très brève !) dans l’ascension du col de Plainpalais suivie d’une seconde (beaucoup plus longue) lors de la journée portes ouvertes de l’Atelier Titane et le verdict tombe : je suis mal positionné et surtout mon cadre alu est top long !

Même avec quelques améliorations, je ne serai jamais bien positionné sur ce vélo-là.

Après quelques visites sur les sites Grade9 et Atelier Titane, échanges de mails et coups de téléphone, je me décide à passer commande. Rendez-vous est pris pour la prise de cotes. J’opte pour les roues artisanales alu, compatibles tubeless, de l’Atelier. S’ensuivent des échanges de mails pour valider les cotes et le choix des périphériques. Tout…ou presque est possible, le but recherché étant d’obtenir un ensemble cohérent…sans exploser son budget ! En résumé, groupe Shimano 105 11v, pédalier Rotor et plateaux QRings, fourche Look, potence Deda Zero 100, cintre Deda Newton et selle SMP Hell.

10 semaines après, c’est le grand jour. Séance sur home-trainer pour affiner les réglages prévus à l’étude posturale.

Après plusieurs semaines de pratique et modification de la hauteur de selle, je repasse à l’Atelier pour valider cette nouvelle position.

Bilan : une saison pendant laquelle, j’ai découvert le plaisir de rouler sur un vélo confortable et performant. 4500km, record personnel, et explosion du dénivelé total ! J’ai pu mesurer l’importance d’une bonne position !

Ce vélo répond complètement à mes attentes (pourquoi n’ai-je pas changé plus tôt ??)

A toutes les étapes, une équipe à notre écoute (type de pratique, budget, questions techniques) pour que nous puissions prendre beaucoup de plaisir à rouler.

 

Gérald, 32 ans - Cross Country
TT09
cadre_titane-TT09-BAE01Cela fait maintenant plus de 15 années que je pratique le VTT, en compétition à mes débuts et en pratique sportive, pour le plaisir, à présent. A l’origine passionné par la marque Sunn, j’ai roulé sur beaucoup de leurs modèles en CrMo et garde un souvenir tout particulier du Revolt. J’ai ensuite opté pour mon premier (et dernier !) cadre aluminium, un Commençal Supernormal: vélo très raide, comme je le disais il y a quelques temps, trop raide comme je l’affirme à présent...

Toutes ces années et cette dernière expérience n’ont fait que me conforter dans l’idée qu’il fallait que j’essaie autre chose, mais pas un tout mou, par souci de simplicité et de robustesse. J’ai donc opté pour le titane au moment même ou les deux marques sur lesquelles j'avais roulé par le passé se mettaient à offrir un tel semi rigide dans leurs catalogues. De l’autre côté de l’océan, s’offraient également à moi les prestigieuses marques américaines, puis sur nos terres et après quelques recherches sur le web, j’ai découvert cadre_titane. J’ai finalement décidé d’opter pour un cadre sur mesure de cette marque, quasi totalement Made in France.

cadre_titane-TT09-BAE02De la prise de contact, par e-mail puis téléphone, jusqu’à la réception de mon cadre, en passant par l’étude posturale, j’ai été très régulièrement en contact avec Bjorn Teani.

Une fois le vélo assemblé chez mon vélociste, j’ai trouvé une géométrie et un comportement exactement à la hauteur de mes espérances. Finies les douleurs dorsales et le vélo qui rebondi sur le moindre caillou: le titane absorbe les vibrations et la géométrie sur mesure m’a permis d’avoir un guidon qui tombe pile poil sous les mains dès la première sortie. Le vélo à un superbe rendement qui autorise des trajectoires plus osées que ce dont j’avais l’habitude avec mon alu, qui exigeait de passer sur le meilleur point d’accroche pour pouvoir envoyer. Depuis que j'ai mon cadre titane, je fais régulièrement des sorties comprises entre 70 et 80km, sur des terrains d'où je sortais "cassé" après 50 ou 60km sur alu.

Je tenais à écrire ces quelques lignes pour témoigner de la réussite de mon expérience auprès de ceux qui hésitent encore, le budget d’un tel vélo exigeant que l’on soit sûr de son coup. Certaines marques disent que le titane n’est pas la chasse gardée de quelques artisans: certes, mais le sur mesure et une telle proximité avec le client le sont !

 

 

Johan, 30 ans, cyclosportif passionné de beau matériel !
ImagePremium
Un premier mot me vient à l'esprit en pensant à ce vélo : Confort! ou plutôt non deux mots : Confort et Performance! Le cadre a été très 
vite apprivoisé car je peux dire qu'une fois posé dessus...

Y'a plus qu'à pédaler pour se sentir pousser des ailes. Les aspérités de la route sont parfaitement gommées et vu l'état de mes routes 
d'entraînement ce n'est pas du luxe !

ImagePour l'aspect sportif, le comportement du vélo au train et à la relance est sans reproche! Le cahier des charges lors de l'élaboration 
du projet était d'arriver à un compromis entre confort et réactivité... le résultat est plus que satisfaisant !

En descente le comportement est exceptionnel et le poste de pilotage se veut des plus précis pour des trajectoires franches et pointues!

Merci à vous d'avoir fait de moi un utilisateur comblé et qui ne regrette pas son choix!

 

 

Yves, 35 ans, VTT
ImageInlandsis

  • Le confort

Pendant de longues années j'ai roulé sur des vtt "tout suspendus" et ces derniers temps je roulais sur un suspendu avant en alu, dont j'ai repris les composant pour équiper mon cadre_titane. Bilan des 2 premières sorties, aucune douleur (dos etc.) et l'impression d'avoir les avantages des "tout suspendus" sans les inconvénients! 

 

  • La maniabilité et la stabilité

A position équivalente je trouve mon cadre_titane plus maniable que l'alu sur lequel je roulais précédemment, sans pour autant qu'il soit instable, loin de là,  sachant que ces 2 caractéristiques sont liées à la géométrie et se contraries souvent l'une, l'autre.

  • Le rendement et la nervosité

N'ayant, faute de fonds suffisant, pu acquérir les éléments dont je souhaitais équiper mon cadre titane, celui-ci pèse 11,2 kg, cela n'en fait pas une enclume pour autant! Le rendement est d'ores et déjà bon et ne sera que meilleur avec les composants définitifs.

  • La qualité de réalisation du cadre

Visible à l'œil nu, le travail des tubes, les soudures du cadre, la finition polie font de mon cadre titane une véritable œuvre d'art, c'est du travail d'orfèvre!

Pour un premier bilan c'est un sans faute !

 

Julien, 23 ans, Cofactory VTT marathon

Inlandsis
"Acier, alu, carbon, tout suspendu, avec ou sans fourche télescopique, je croyais avoir fais le tour des vélos de la planète VTT. Ne trouvant pas toujours de différences époustouflantes, je me rends compte aujourd’hui, que tous ces vélos avaient une similitude. Ils étaient inconfortables, ils  correspondaient à cette lutte effrénée contre le poids, à la culture de la performance. Celle-ci est éphémère a double titre. Tout d’abord, l’énergie perdue dans cet inconfort ne permet pas forcement de compenser l’éventuel gain de poids même sur un laps de temps court. Il va de soin que sur une longue distance, il y a le titane et les autres. D’autre part le VTT est un sport cassant, usant, qui secoue le dos et le reste. L’utilisation de vélo trop rigide ne permettra pas à son utilisateur une utilisation jusqu’à son plus vieil âge… Le titane, bien que marginalement utilisé est pourtant la panacée.
Ce récit en est une apologie bien méritée. En montée, il s’accroche aux obstacles et vous aide à rester sur le vélo. En descente, cette composante reste très agréable. Il allie stabilité dans les portions rapides et maniabilité dans les passages techniques (à ce propos, peu de nos concurrents de la Cape epic ont eu le loisir de nous doubler). Ce matériel semble être réellement adapté à la pratique du VTT qu’il soit en compétions ou en loisir. J’ajouterais que les cadres titanes sont de plus ou moins bonne qualité. cadre_titane offre une excellente finition mais aussi une fabrication sur mesure. Cet Inlandsis est mon premier vélo réalisé « rien que pour moi » et je pense que la différence est notable. On choisit finalement exactement ce que l’on recherche (allongé, slooping, maniable, stable). Les caractéristiques de son vélo respectent ainsi scrupuleusement la demande de chacun. C’est pourquoi les cadres cadre_titane conviennent à tous les pratiquants"

Pascal, 39 ans, Cofactory Triathlète longues distances

Premium
"Voilà plus d'un mois que j'ai reçu mon nouveau vélo cadre_titane. Après quelques réglages fin, surtout pour la position, et environ 800 km, j'en tire les conclusions suivantes.
Tout d'abord, j'ai été surpris par la souplesse de ce nouveau matériel qu'est le titane par rapport au carbone. J'avoue qu'il m'a fallu un petit moment d'adaptation. Mais par la suite, ce ne fut et c'est encore que du bonheur.
Le confort du vélo est incontestable. Après des heures de selle, on descend de sa "monture" sans être cassé. Les aspérités du terrain, les trous et surtout les revêtements routiers de mauvaise qualité ne sont plus que de mauvais souvenirs.
En montée, il a un super rendement. Un coup de pédale et il avance avec précision et nervosité. En descente, il garde une super ligne surtout dans les grandes courbes.
En ce qui concerne la position, il n'y a rien à redire, rien n'est comparable au sur mesure.
Son aspect est vraiment super. Les finitions sont impeccables et son look très sympa."

 

Eric, 49 ans, compétiteur XC

Inlandsis
"Plus je roule sur ce vélo, plus il me plaît : Je m'aperçois de jour en jour que le sur mesure n'a pas d'équivalent . Après 3h15 de caillasse, aucune douleur ou gêne n'est ressentie, ce qui prouve bien que la géométrie est parfaitement adaptée a ma morphologie . Même la potence de 100 mm prévue par vous me convient maintenant ; 90 ferait peut-être cabrer .
Je suis également surpris par la précision de la direction et même par la stabilité du vélo : Un titane, ça se découvre et chaque sortie apporte son lot de sensations nouvelles .
Personnellement, j'y retrouve en un seul, tout ce que m'ont apporté séparément chacun de mes autres VTT en carbone, alu, acier, rigides, semi-rigides et tout suspendus .

C'est la synthèse idéale : Poids, rendement, confort, image, vivacité et si en plus c'est inaltérable ....

J'espère être également inusable, pour que dure longtemps la série de podiums !"

 

Marcel, 50 ans, cyclotouriste

Premium Titan T2i, Campa Record, TA vega Micro, Ksyrium SSC SL
"Je suis absolument enthousiasmé par ce vélo. Dès le premier coup de pédale, on sent une grand nervosité, ce qui incite à appuyer encore un peu plus. Il s'agit de se modérer un peu car on peut être "cuit" rapidement. Au niveau position, je me trouve très bien et pour le moment, j'ai laissé les réglages de départ."



Guy, 60 ans, cyclo très sportif

Premium Titan T2i, Dura Ace, Classic Pro
"l'engouement pour mon cadre_titane titan ne faiblit pas, et j'en apprécie totalement les qualités de confort dans les grands parcours que nous faisons actuellement. Moins de fatigue ,moins de traumatisme, plus de plaisir."



Daniel, 52 ans, cyclosportif

Premium Titan, fourche Time, Ksyrium SSC SL, Campa Record
"... j'ai du possèder une bonne dizaine de vélos (Reynolds 7/10e, 5/10e, Colombus Sl, SLX, Look 271, Cyfac Altec2+, mon rêve a toujours été le titane... Me voici en possession d'une merveilleuse machine. Le bébé fait 7,9 kg et mon objectif pour les mois à venir est de 7,5 kg. C'est un vélo très léger, très nerveux, mais sa grande qualité, c'est la souplesse. Sur l'Altec, j'ai été obligé de descendre la selle de 1,5 cm car j'ai une hanche usée, et au bout de deux heures, le dos était en compote. Maintentant, j'ai repris ma position initiale et je peux faire des sorties de 3 à 4 H sans souffrir du dos. Et cela est très important pour moi, car je retrouve le plaisir de rouler.

Pou revenir au comportement, je peux dire également qu'il descend très bien, il est très sur grâce à sa souplesse, et emmener du braquet sur le plat, quelque soit le revêtement, c'est le top ! En montée, il réagit bien car il est léger. Alors pour résumer : soulesse, respect des cotes, fintion du cadre et beauté de la peinture."



Paul, 63 ans, cyclosportif

Premium Titan 650, fourche Gir's, roues Ivetec Eolane 650, Campa Record
"Il suffit d'enfourcher cette monture pour percevoir le caractère hors du commun. La conjugaison roues et cadre tire formidablement parti de la dynamique propre du titane quand l'élasticité du materiau est bien maitrisée. Se dresser sur les pédales procure des sensations rares, et pour peu que vous ajustiez parfaitement votre posture, enrouler du braquet, même dans les faux plats, demande, certes, toujours en effet, mais sans perte de votre énergie, au gré du vent. L'absence de lourdeur dans la direction lorsqu'il faut grimper debout, une sûreté des trajectoires en courbe, attestent d'un bon compromis géométrique pour l'avant. En conclusion, le vélo en 650 peut être l'avenir."


Christian, 40 ans, cyclosportif

Premium Titan, fourche Look HSC4, groupe Dura Ace, roues Hyperon carbone
"Tout d'abord Merci de m'avoir vendu ce beau vélo, qui ne laisse personne indifférent. La peinture est de trés bonne qualité, ce qui le rend trés facile à nettoyer, meme après une sortie sous la pluie. Venons en au fait.

Question position , rien à redire, j' ai été trés à l'aise tout de suite, voir même mieux qu'avec mon ancien LOOK 281 et ce, surtout au niveau de la longueur.

Question confort, on ressent bien une différence, mais ce vélo semble dur. Ceci est surtout accentué par un choix de selle dur (Italia SLR Titane) et probablement l'angle de 73,5° du tube vertical. Le confort n'étant pas un objectif pour moi, cela me convient même avec des sorties de huit heures de selle.

Par contre, au niveau essai (1200KM en Mai : 900KM roue helium boyau. 300KM roue hyperon qui complète parfaitement ce vélo) C'EST LE MUST. On a une impression de rouler sur un rail quelque soit le braquet avec une sensation d'aisance sur le plat comme en côte.

Bref, on est bien surtout quand on est frais et que l'on dispose de sa puissance. Ce velo ne demande qu'à partir. Les relances en danseuse en montagne permettent de passer les passages plus pentus, puis de se rassoir tout en conservant la vitesse acquise. Fatigué, on n'est jamais à l'agonie, il faut adapter son braquet en conséquence. Celui qui dispose de puissance se régale sur cette machine pour la tenue de route, elle est irréprochable, trés peu sensible au vent de travers et meme en descente on se sent en sécurité.

En conclusion c'est certainement le meilleur vélo que j'ai eu jusqu'à présent et tout cela malgré un handicap de poid au départ (cadre nu 1625KG) mais qui donne ce rendement toutefois grâce au choix judicieux des composants. Il sort tout monté, pédale et compteur compris, à 7,4 KG. Beau résultat et objectif atteint. Ce vélo est destiné aussi bien à des compétiteurs qu'à des cyclos en recherche de sensation forte comme dans leur jeunesse de courreur."

Nous contacter

En savoie !

Des Questions ?